top of page

L'ère du verseau

Dernière mise à jour : 13 févr.

L’ère du verseau nous invite à entrer dans un processus de transformation afin de retrouver la mémoire collective par la structuration de notre chaos intérieur.

Tout est en nous et tout a toujours été en nous. La posture d’un Kongo est de se mettre en lien avec les consciences qui activent la fertilité spirituelle. En effet chaque enseignement que nous recevons préexiste à l’enseignement dans notre monde intérieur. La matière est une mémoire de l’esprit, nous sommes chacun une représentation du verbe primordial. La connaissance est un processus de l’intérieur vers l’intérieur à l’intérieur… La posture c’est de se réveiller de l’intérieur et non de cumuler de nouvelles connaissances car il n’y en a pas. Recevoir la connaissance, c’est préparer son mental à désapprendre et non à cumuler. A fusionner avec les consciences primordiales plutôt qu’à prendre. C’est une ère qui nous invite à maitriser notre astralité et notre espace-temps en le vivant au présent. C’est aussi une ère qui va beaucoup nous activer et nous initier au mystère de la mort et aux passages d’une dimension à une autre.

Rappelons-nous que La grande clé, la connaissance des connaissances se trouve dans l’Amour, le Zola.

Nga Virginie Pougnand



36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page